Salmorejo

Salmorejo
4.6 (92.56%) 43 votes

Cette purée épaisse de tomate, air, pain et huile (d’olive bien sûr) n’est pas la même chose que le gazpacho, c’est beaucoup plus nourrissant, et cette recette se prépare souvent comme plat unique pour accompagner un oeuf dur et des miettes de jambon serrano, une omelette ou des frites, le plus classique étant à Cordoue un flamenquín (rouleau de jambon panné).

Je vous partage ma recette magique, elle est toujours réussie! Nos amis madrilènes et étrangers nous demandent souvent ce plat, le plus représentatif de la simplicité mais aussi de la délicatesse d’une bonne huile d’olive espagnole. Dans ce sens l’huile est le plus important, je vous conseille d’utiliser une huile d’olive vierge extra, mais qui ne soit pas trop forte si nous vous n’êtes pas trop habitué, sinon cela sera trop amère. Ce n’est pas toujours évident de la trouver à l’étranger!

Avec une bonne huile et de bonnes tomates juteuses, la difficulté est zéro et le succès assuré!

Ingrédients du salmorejo

  • Tomates: 7 pour 4 personnes- un kilo. Vous pouvez blanchir et peler les tomates pour que le salmorejo soit plus fin. Ce n’est pas nécessaire si vous avez un bon mixeur.
  • Poivron vert italien (petit poivron allongé): une moitié
  • Mie de pain blanc: 100 gr. Le pain typique est la telera ou le pain dur de quelques jours, mais moi à l’étranger, ou à Madrid, je suis arrivée à bien le réussir avec du pain de mie normal
  • Ail: 1 gousse
  • Sel: une cuillère
  • Huile d’olive: environ 150 gr

Préparation du salmorejo

Tout mettre dans un grand récipient, et mixer, attention ça peut éclabousser. Ma mère avait la technique de le laisser tremper une heure avant de mixer pour que ça devienne plus facile. Mixer jusqu’à que ce que le mélange devienne une purée sans grumeaux.

salmorejo-flamenquin

Bon appétit cordobés!

Cet article est également disponible en es_ES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*